Kunstmuseum aan zee Collecties van
de Provincie
West-Vlaanderen en
de Stad Oostende

Frans Masereel et l’art contemporain : images de résistance met en scène Masereel, sa vision du monde, sa critique de la société et son pacifisme. Frans Masereel (1889-1972) peut être considéré comme le principal graphiste et graveur sur bois du vingtième siècle. Le Mu.ZEE revisite son époque et noue un dialogue entre les idées de Masereel et la société contemporaine vue par des artistes contemporains d’Europe, du Moyen-Orient, d’Afrique et d’Amérique: Mary Evans, Anton Kannemeyer, Glenn Ligon, Dan Perjovschi, Billie Zangewa, William Kentridge, Philip Aguirre y Otegui, Slavs and Tatars, Kerry James Marshall, Papa Mfumu’eto 1er.

L’exposition souligne l’engagement social de ces artistes, mettant en avant les messages de pacifisme et d’internationalisme que véhiculent leurs créations. Dès le début du vingtième siècle, voire avant, les hommes réfléchissaient à des phénomènes que nous appelons d’actualité comme l’émigration et la globalisation.

Les artistes traitent de sujets comme l’injustice et l’inégalité dans un esprit constructif. Ils approchent avec un esprit critique - parfois satirique - des questions sociétales qui les touchent personnellement et qu’ils veulent porter sur la place publique à travers leurs œuvres. En sa qualité de graveur sur bois et de dessinateur pour des journaux et des revues, Masereel avait l’opportunité de s’adresser directement au grand public. Son sens critique et son dialogue avec le spectateur à qui il dévoilait ses stratégies ressortent dans diverses de ses œuvres dans l’exposition. Leur dénominateur commun est une vision optimiste de l’avenir qui traduit la foi inébranlable en l’espèce humaine de l’artiste.

Photo : Frans Masereel, Ein Gehirn (from the series ‘Bilder der Grossstadt’), 1926. 
© SABAM Belgium 2017 & Masereelstiftung Saarbrücken


#MUZEECARTOON


Aperçu des expositions en cours »