Kunstmuseum aan zee Collecties van
de Vlaamse Gemeenschap
en
Stad Oostende

Un bourdonnement discret attire notre attention. C'est une antenne parabolique qui orbite inlassablement mais sans but, à la recherche d'une connexion avec un satellite introuvable. L'antenne évoque des associations avec des communautés de migrants qui veulent renouer le contact avec leur patrie. Le travail Parabole tel que décrit ci-dessus est l'œuvre de Younes Baba-Ali. En tant qu'artiste, il observe son environnement et, alimenté par ses propres origines migratoires, il présente au spectateur des tabous que l'on préfère ignorer à l'aveuglette. Qu'est-ce qu'un " migrant " et qu'est-ce que cela signifie d'être " chez soi " quelque part ? Jusqu'à quel point notre société est-elle " multiple " dans la réalité, ou avons-nous oublié le vrai sens de ce mot ? 

Younes Baba-Ali travaille la vidéo, la photographie et les installations ready-made. Il joue sur la perception du spectateur, familier de ce qu'il voit, mais qui n'en est pas moins trompé. En même temps, il s'interroge fortement sur sa propre position en tant qu'artiste. Quelle est la valeur d'un artiste et surtout de l'œuvre qu'il produit ? Y a-t-il de la marge de négociation ? Dans le cadre d'ENTER, Mu.ZEE invite l'artiste à mettre en lumière un certain nombre de thèmes dans son corpus d'œuvres. 

Ce projet ENTER sera réalisé en collaboration avec Moussem, Centre d'Arts Nomadique.

Pour plus d'informations, cliquez ici



Aperçu des expositions à venir »

28/09/2019 - 05/01/2020