Kunstmuseum aan zee Collecties van
de Vlaamse Gemeenschap
en
Stad Oostende

Découvrez une somptueuse collection signée James Ensor et Léon Spilliaert dans l'aile de Mu.ZEE, le musée d’art sur mer !  

L’emprunt au printemps 2020 d’un grand nombre d’œuvres de Léon Spilliaert à des musées de Londres, Paris et Berlin, ainsi que la fin de l’exposition Rêves de nacre – La collection Ensor du KMSKA à Ostende offrent au Mu.ZEE l’occasion unique de proposer une aile du musée Ensor et Spilliaert entièrement rénovée et réaménagée. Après plus d’un an, les œuvres d’Ensor réintègreront l’aile du musée qui lui est partiellement consacrée. En plus du travail de Spilliaert, une série d'œuvres Spilliaert uniques et sans précédent provenant de collections privées ornera les murs du musée, dont certaines seront données à Mu.ZEE en prêt à long terme. La Belfius Art Collection prête Un coin de mon jardin de 1921. Tout cela est à découvrir à partir du 15 mars 2020 au Mu.ZEE.

James Ensor, à la recherche de la Lumière

Ostende et James Ensor sont indissociablement liés. Né en 1860 d’un père anglais et d’une mère belge, Ensor aimait Ostende. Après quelques années passées à Bruxelles à l’Académie des beaux-arts, il part à la recherche de la lumière et d’une palette de couleurs unique et revient s’installer définitivement à Ostende, où il reçoit la visite de nombreux artistes renommés tels que Wassily Kandinsky, Emil Nolde, Eric Heckel et Felix Nussbaum. La ville était sa muse et son inépuisable source d’inspiration. Il l’aimait pour ses foules, l’impétueuse mer du Nord, le carnaval qui chaque année colorait les rues de couleurs festives. Autoportrait au chapeau fleuri, Le grand paysage - Coucher de soleil, Les toits d’Ostende, Musique rue de Flandre, Après la tempête, Le Christ apaisant la tempête figurent parmi ses œuvres majeures ! Son tableau le plus représentatif, L’entrée du Christ à Bruxelles, se trouve au Musée Paul Getty à Los Angeles. La version tapisserie de L’entrée du Christ à Bruxelles, créée à partir d’un carton fait par l’artiste lui-même en 1929 à partir de l’œuvre originale, est exposée dans la collection du Mu.ZEE.

Léon Spilliaert, le promeneur de la Nuit

Le peintre Léon Spilliaert, de vingt ans son cadet, a lui aussi conjugué son nom avec la Reine des Plages. Léon Spilliaert était un oiseau de nuit. Ses pérégrinations nocturnes à travers la ville et ses longues balades le long de la plage lui ont valu ses plus belles œuvres, sombres et mystérieuses. Son irrépressible quête d’identité l’a poussé à réaliser une série d’autoportraits expressifs à l’atmosphère particulièrement oppressante. Animé par la curiosité et par un fort désir d’explorer ses propres limites, il expérimente avec les formes, les couleurs, les techniques et les sujets. Nombre de ses contemporains l’ont considéré comme un précurseur de l’expressionnisme flamand, mais Spilliaert était un esprit libre qui suivait sa propre voie, indépendamment des styles et des mouvements. À côté de chef-d’œuvres connus comme Vertige, La bourrasque, La coupe bleue, la collection dévoile également des œuvres qui n’ont encore jamais été montrées au public.

Bien qu’artistes très différents, les noms d’Ensor et Spilliaert sont souvent cités d’un trait, conjugués à ceux de René Magritte, Paul Delvaux et Constant Permeke. L’aile muséale Ensor et Spilliaert tient avant tout à faire parler leurs pièces maîtresses, qui constituent les joyaux de la collection. Derrière chaque œuvre d’art, derrière chaque document d’archive, se cache une myriade de petites et grandes histoires qui racontent les vies de personnages connus et moins connus.



Aperçu des expositions à venir »

15/03/2020 - 26/12/2021
9 € visiteur individuel
7,50 € groupes à partir de 15 pp, 65+
1 € jeunes de 13 à 26 ans
Enfants gratuits jusqu'à 12 ans
€3 avec pass musées

Billet combiné avec les autres expositions à Mu.ZEE:
12 € visiteur individuel
10 € groupes à partir de 15 pp, 65+
1 € jeunes de 13 à 26 ans
Enfants gratuits jusqu'à 12 ans